Perdrigone Presbytère de Brignoles
Perdrigone Presbytère de Brignoles

Perdrigone Presbytère de Brignoles


Prunus domestica

Code Infel :
Code GEVES : n.i
Synonyme :
Source de l'observation :
Maison de la Biodiversité La Thomassine
Type de sol :
Argilo calcaire
Porte greffe de l'arbre (F) :
Myrobolan

L'arbre

Floraison

Perdrigone Presbytère de Brignoles

Récolte

Perdrigone Presbytère de Brignoles

Consommation, conservation

Légende
curseur-gris Perdrigone Presbytère de Brignoles
curseur-vert Reine Claude Dorée

Vigueur:
curseur
Productivité:
curseur
Alternance:
Alternance importante
Floribondité:
curseur

Le fruit

Eclatement:
0 à 10%
Chute:
Un peu
Durée récolte:
Etalement moyen
Calibre/poids:
Moyen
Fermeté:
Moyenne
Succulence:
Moyenne
Adhérence noyau:
Libre
Qualité gustative:
curseur
Qualité gustative:
Moyenne
Forme:
Arrondi
Couleur épiderme:
Bleu, Violet
Couleur chair:
Vert jaunâtre
Utilisation:
Fruit à sécher pour la pistole, confiture, eau de vie

Son histoire

Sous François 1er, près de 18 000 pruniers produisaient à Brignoles des tonnes de fruits dont la qualité avait une renommée nationale. De fabrication très longue, la pistole (prune séchée et aplatie en forme de pièce d'or) était un produit de luxe.
Particularité :
Mise à fruit longue mais productive. L'arbre mère aurait été retrouvé près du presbytère de Brignole et serait directement originaire des croisades.

Sensibilité aux bio-agresseurs


Puceron farineux:
curseur
Puceron Brun:
curseur
Hoplocampe:
curseur
Monilia/fleurs:
curseur
Puceron vert:
curseur
Monilia fruit:
curseur
Carpocapse:
curseur
Rouille:
curseur

Evaluation participative


Ajouter une évaluation