Protection de la tomate en agriculture biologique

05 Oct 2012

Cette fiche présente les produits utilisables en Agriculture Biologique (AB) pour la protection de la culture de la tomate :

  • ils présentent une autorisation de mise sur le marché (AMM = homologation) pour les usages cités
  • ils sont autorisés en AB, selon le règlement RCE 889/2008 régissant les règles de l’AB en Europe

La protection des plantes impose des mesures préventives essentielles : observation des plantes, repérage des foyers, éradication éventuelle des plantes très attaquées et traitements localisés.

La pose de panneaux jaunes englués est possible ; elle risque cependant de piéger également les auxiliaires lâchés ou autochtones et sera plutôt adoptée uniquement en début de culture pour la détection des ravageurs.

Par ailleurs, la pose de filets aux ouvrants des cultures sous abris peut limiter l’entrée des ravageurs, mais l’étanchéité n’est pas toujours garantie et l’entrée des auxiliaires autochtones sera par ailleurs freinée.

L’environnement des cultures est un facteur essentiel de la protection : la présence de haies et bandes florales pourra contribuer au maintien d’une faune auxiliaire ; ainsi, l’inule visqueuse et le souci hébergent les mirides, Dicyphus errans, et Macrolophus pygmaeus (= caliginosus), prédateurs polyphages de nombreux ravageurs de la tomate.

>> Fiche protection phyto bio tomate GRAB 2012 <<

En savoir +
>>  Guide des intrants en AB (INAO)
>> Bulletin de Santé du Végétal (DRAAF PACA)

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations Espace adhErents