Résultats 2015: Mode innovant de gestion du sol en AB et fertilité des sols

29 Juil 2016
Le travail mécanique du sol est une pratique courante d’entretien du sol sur le rang en arboriculture biologique. Les effets d’une intervention mécanique sur les caractéristiques du sol et la production sont plus ou moins documentés selon les types de culture. Des techniques alternatives d’enherbement du rang se sont développées mais leur effet sur la fertilité du sol reste peu évalué à long terme dans des dispositifs expérimentaux.

Essai enherbement sur Pêchers

Des couverts végétaux à fort potentiel de recouvrement et peu concurrentiels à l’arbre ont été installés en 2014. Les 8 modalités sont composées de quatre espèces de légumineuses seules ou associées à des graminées gazonnantes. En 2015, deux ans après le semis, les taux de recouvrement des légumineuses atteignent entre 44 et 81%. Le taux de recouvrement suit le gradient suivant : trèfle blanc<mélange multi- espèces<minette<trèfle violet<luzerne naine. L’entretien des couverts se limite à deux interventions de fauchage à l’aide d’une tondeuse déportée (fin avril et mi-septembre).

Fertilité du sol

Une plus forte quantité d’azote disponible dans le sol dans les modalités à base de trèfle blanc et de trèfle violet a été observée, suggérant un relargage d’azote par les trèfles. Les différences observées sont principalement du à des variations de la disponibilité de l’azote sous forme ammoniacal et non pas sous forme de nitrate. Les trèfles blanc et violet et la minette ont desséchés durant l’été, formant un paillage sec. Ces espèces n’ont pas repris le développement après l’été. Les taux de recouvrement des graminées gazonnantes a augmenté dans ces modalités, mais ne dépassait pas 17% pour la fétuque ovine et 5% pour la fétuque rouge traçante en septembre.

 

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations Espace adhErents