STAGE 6 MOIS :Finalisation de l'outil DEXIAF d’évaluation de la durabilité des systèmes agroforestiers

Contexte

Les systèmes agroforestiers sont considérés comme des alternatives agricoles à fort potentiel écosystémique. Mais du fait de leur caractère à long terme et des nombreux paramètres à prendre en compte d’une part, des enjeux multiples et effets attendus d’autre part, il reste difficile pour l’agriculteur désireux d’installer une parcelle agroforestière de jauger de sa pertinence technico-économique avant sa mise en place.

Le projet de R&D MOCA vise à développer avec et pour les agriculteurs, apprenants et conseillers, une démarche d’aide à la conception et à l’évaluation ex ante de systèmes agroforestiers pour s’assurer à terme de leur durabilité. La mise au point d’une démarche et en particulier d’outils d’évaluation de systèmes agroforestiers avant leur implantation, simple d’utilisation pour tout agriculteur, serait une solution prometteuse.

En 2017, DEXiAF, une version consolidée de cet outil a été développée avec le logiciel DEXi. Un travail d’évaluation et de simplification de l’arbre de décision a été effectué en 2022 et 2023 pour améliorer l’outil et faciliter son utilisation par les conseillers accompagnant des démarches de conception.

Missions

Le stage proposé vise à poursuivre ce travail en créant la documentation pour son utilisation et portera sur l’aide à l’utilisation (dont remplissage des critères d’entrée) et à l’interprétation des résultats. Ce travail sera mené en partenariat avec les membres du projet MOCA.

Dans ce cadre, les missions du/ de la stagiaire seront de :

  • Définir les classes des indicateurs correspondants aux critères identifiés dans l’arbre DexiAF2023. Ce travail s’appuiera sur les références disponibles dans la bibliographie et des dires d’expert. Ces données alimenteront le guide d’aide au remplissage de l’outil.
  • Développer un fichier d’aide au remplissage en lien avec le volet formation du projet MOCA.
  • Proposer des systèmes référents, à savoir des systèmes type en agroforesterie. Ce travail sera basé sur des cas d’étude et du dire d’expert (en lien avec les partenaires du projet MOCA), en mobilisant également l’enquête nationale réalisée en 2021 dans le cadre de MOCA sur les trajectoires de systèmes agroforestiers.
  • Tester l’outil sur des systèmes en place et dans le cadre de formations en lien avec des partenaires du projet MOCA.
  • Rédiger (en fonction du tps disponible) un guide d’aide à l’interprétation des résultats notamment pour rendre compte de performances en lien avec les enjeux des porteurs de projets comme les services écosystémiques.

Un comité de suivi sera constitué de partenaires du projet MOCA dont François WARLOP (GRAB) et David GRANDGIRARD (Institut Lasalle).

Environnement du stage

L’institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) a pour missions « de réaliser, d’organiser et de coordonner, à son initiative ou à la demande de l’État, tous travaux de recherche scientifique et technologique dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de la forêt, de l’environnement, de l’eau, de la biodiversité, de la bioéconomie, de l’économie circulaire, de la gestion durable des territoires et des risques dans les champs de compétence précités ».
L’unité Expérimentale de Recherches Intégrées en arboriculture fruitière – Gotheron (UERI) est située en moyenne vallée du Rhône à proximité de Valence dans la Drôme. Elle développe des programmes d’expérimentation-recherche sur les systèmes agroécologiques en arboriculture fruitière. L’équipe d’accueil travaille notamment sur des systèmes diversifiés « d’agroforesterie à base de fruitiers » dont le projet Z et le verger circulaire.

Pionnier de la recherche en agriculture biologique, le Grab améliore les pratiques et les systèmes en productions végétales biologiques en particulier en maraîchage, arboriculture et viticulture. Créé en 1979, le Grab est une association d’agriculteurs bio et de partenaires investis dans la recherche et l’innovation. Le Grab s’est donné 3 missions complémentaires : la recherche appliquée, la valorisation des résultats et l’expertise.
Le projet MOCA est porté par le Grab et associe plusieurs partenaires de la R&D. Ce stage sera encadré par deux ingénieures présentes sur le site de Gotheron :

  • Aude Alaphilippe, Ingénieure de recherche en évaluation & conception de vergers à Inrae ;
  • Laetitia Fourrié, chargée de communication et d’accompagnement de projet au Grab et chef du projet MOCA.

Profil/niveau souhaité

  • Elève ingénieur en agronomie ou agriculture, MASTER 2
  • Intérêt pour l’agroforesterie et l’agroécologie
  • Capacité d’organisation et de planification et qualités d’animation
  • Autonomie et sens du relationnel pour interagir avec de nombreux partenaires
  • Capacités rédactionnelles et de synthèse de propositions
  • Connaissance éventuelle des outils d’évaluation DEXi ou MASC

Conditions d’accueil

Lieu : Gotheron, 460 route de Gotheron, 26320 St Marcel-lès-Valence
Site web (équipe et/ou projet) : https://www6.paca.inrae.fr/ueri/
Durée et période souhaitée : 6 mois entre février/mars à juillet/août 2024
Rémunération : Selon la règlementation en vigueur pour 2024 (environ 600 €/mois)
Logement : possibilité sur place de louer une chambre dans une collocation de 6 chambres individuelles à env. 105€/ mois (tarif 2023), avec cuisine équipée, lave-linge…
Possibilité d’adhérer au CE pour participer aux activités sportives et culturelles

Candidature

Envoyer CV et lettre de motivation par mail à @ Aude Alaphilippe (Inrae) ET Laetitia Fourrié (Grab)

Offre complète