Résultats 2015 : Protection contre Drosophila suzukii sur Fraise

02 Août 2016
Drosophila suzukii est apparue en France en 2010. Ce diptère cause des dégâts importants sur les cultures de fruits rouges (cerise, framboise, fraise, raisin). Cette drosophile inquiète compte tenu de sa diffusion géographique (Amérique, Europe, Asie), de sa polyphagie et de son taux de multiplication rapide. Aucune solution ne semble être réellement efficace à l’heure actuelle. L’essai 2015 du GRAB, a consisté à tester différents produits utilisables en AB pour limiter les attaques de ce ravageur sur fraise.

Produits alternatifs homologués en AB ?

Comme l’année dernière, l’attaque de D. suzukii a été hétérogène, ce qui a compliqué l’analyse des résultats. Solbac (Bt contre diptères) et Pyrévert ont présenté en 2015 une efficacité insuffisante. Ces résultats concordent avec ceux de 2014 pour Pyrévert. Par contre, pour Solbac, les efficacités constatées en 2014 étaient bien supérieures. Les modalités les plus intéressantes dans les conditions de l’essai de 2015 ont été Naturalis (Beauveria bassiana ; mêmes résultats qu’en 2014), Success4 (Spinosad ; mêmes résultats qu’en 2014), et Protecta2 (mélange de deux produits Boundary et Hunter : extraits d’algues), avec des niveaux d’efficacité de 50% à 100%. Il existe donc des produits alternatifs capables de limiter les attaques de D. suzukii.

Actuellement, Success4 est le seul produit homologué en AB (sur thrips) présentant une efficacité intéressante. Sa toxicité est malheureusement importante sur les auxiliaires, il ne doit donc être utilisé qu’en dernier recours. Protecta2 et Naturalis constituent des alternatives intéressantes, vraisemblablement moins toxiques vis-à-vis des auxiliaires. Les modalités Protecta1 et Protecta 2 ne semblent pas d’avoir un effet stimulant sur le poids moyen des fraises récoltées.

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations Espace adhErents