Résultats 2018 : HE et hoplocampe du pommier

01 Mai 2019

Dans les vergers de pommier bio, l’hoplocampe peut entraîner de très fortes pertes de rendement, préjudiciables économiquement. L’objectif de cette expérimentation est de tester l’effet répulsif d’huiles essentielles.

3 huiles essentielles

La lutte directe par la pulvérisation d’insecticide(s) au moment de la floraison des pommiers pourrait avoir un effet néfaste sur la biodiversité des vergers. Une alternative est la recherche de substances naturelles répulsives.

Cette expérimentation a testé l’effet répulsif sur l’hoplocampe du pommier et sur les prédateurs et les pollinisateurs, de la diffusion de trois huiles essentielles:

  • Achillée millefeuille
  • Estragon
  • Ylang-ylang

La méthodologie

Les essais ont eu lieu dans 3 vergers de pommiers (Nord Drôme, Isère) de la variété Juliet conduits en AB. Nous avons utilisé des pièges Rebell® blancs connus pour attirer et piéger les hoplocampes. Les huiles essentielles ont été diffusées au niveau des pièges par des tubes Eppendorf de 2 mL percés de 4 trous de 2 mm de diamètre chacun. Les captures sur les pièges avec diffusion d’une des trois huiles essentielles sont comparées à celles sur les pièges sans diffusion.

Les résultats

Un gradient de pression des ravageurs a été observé dans les 3 parcelles, allant en moyenne de 10 à 155 hoplocampes par piège pour une période de 15 jours de piégeage.

Aucun effet répulsif ou attractif des trois huiles essentielles n’a été observé sur les hoplocampes ou sur les deux groupes d’auxiliaires en 2018.

>> les résultats complets de l’expérimentation :


Ce essai a été réalisé dans la cadre du projet Apitree financé par l’Eranet C-IPM sur les fonds du 7ème programme cadre de l’Union Européenne.

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations