Favoriser les auxiliaires avec des fleurs – Résultats Macroplus

27 Fév 2017

Plus de 50 participants sont venus partager les meilleures stratégies issues des résultats du projet Macroplus, lors une visite au Clos de Flore, l’exploitation de Serge Fluet, maraîcher en AB à  Tarascon, le 15 février 2017.

Des résultats partenariaux

Preuve que l’approche « biodiversité fonctionnelle » pour la protection des cultures suscite un fort intérêt des producteurs, une cinquantaine de visiteurs, principalement conseillers et maraîchers a participé à cet événement. Les partenaires du projet (GRAB, SERAIL, INRA Alenya, APREL, CA13) ont fait le bilan de leurs travaux visant à favoriser la présence de l’auxiliaire indigène Macrolophus pygmaeus, grâce à des bandes fleuries ou à des pots de souci officinal.

Les travaux ont montré que les bandes fleuries de souci sont faciles à installer, pour un coût réduit. Ces bandes fleuries servent de refuge aux Macrolophus, notamment en période hivernale. Il faut cependant éviter les traitements insecticides sur salade, pouvant entraîner une forte mortalité des Macrololophus (APREL-CA13).

Plusieurs techniques expérimentées

La présence des bandes fleuries, notamment dans les abris, a permis une présence abondante et précoce de Macrolophus dans les cultures, ce qui a contribué à limiter les ravageurs. Des stratégies basées sur la fauche des soucis au printemps et la disposition des tiges dans la culture renforcent l’efficacité des bandes fleuries (GRAB). C’est d’ailleurs cet essai qui a été présenté de visu lors de la visite. D’autres stratégies basées sur des déplacements de pots de souci colonisés par Macrolophus sont intéressantes (INRA, SERAIL), notamment car elles limites les problèmes de désherbage.

>> Macroplus Résultats CA13 APREL
>> Macroplus _Résultats_INRA
>> Macroplus Résultats_GRAB
>> Macroplus Résultats SERAIL 1 sur 2
>> Macroplus Résultats SERAIL 2 sur 2

Des échanges d’informations opérationnelles

Les participants ont pu poser de nombreuses questions, observer par eux-mêmes les Macrolophus sur les soucis, et échanger avec les techniciens sur les stratégies à envisager (notamment plantes-relais pour les cultures hors-sol). Serge Fluet a aussi présenté son approche globale de la protection des cultures, et les différents dispositifs (bandes fleuries) mis en place avec l’aide du GRAB pour favoriser les auxiliaires sur son exploitation.
Les discussions avec les participants ont permis de fournir des informations pratiques aux producteurs, mais aussi de se rendre compte que de nombreux producteurs avaient déjà installé ou envisageaient d’installer à court terme des bandes fleuries de souci sur leur exploitation.

>> Bilan de la visite sur Mediafel.

Le projet Ecophyto Macroplus est financé par l’ONEMA.

Tags:

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations Espace adhErents