Résultats 2018 : Gestion punaises du chou

03 Sep 2019

Evaluation de plantes-pièges pour gérer les punaises du chou Eurydema en plein champ, dans le cadre du projet AFB Impulse.

Le projet Impulse

En 2018, les essais concernent les plantes-pièges : il s’agit d’attirer et de capturer les punaises sur des végétaux qu’elles apprécient particulièrement, entraînant ainsi une baisse de leur population dans la culture.

En 2019, des combinaisons des méthodes de gestion les plus efficaces seront testées, afin d’élaborer une stratégie globale de protection.

Le colza plutôt que la moutarde

Punaises du chou sur la plante-piège colza

L’essai a mis en évidence en 2018 que la moutarde ne constitue pas une plante-piège intéressante. Sa durée de vie courte (floraison dès la plantation et mise à graines très rapide) entraîne sa disparition rapide de la parcelle, sans pouvoir jouer un rôle de piège à punaises.

Par contre, le colza a un cycle plus long, beaucoup plus compatible avec son rôle de plante-piège sur plusieurs semaines. Jusqu’à fin août, les punaises sont aussi nombreuses dans les parcelles témoin sans plantes-pièges que dans les parcelles comportant du colza (1 colza planté sur le rang, 1 colza pour 10 choux). Le 12/09 et le 19/09, l’effet est statistiquement significatif. Le faible pourcentage de larve sur colza indique aussi que la reproduction y est faible et/ou que les techniques de capture efficaces. Les dégâts de punaises sont équivalents entre les différentes modalités jusqu’au 12/09, date à partir de laquelle les dégâts sont moins importants dans les parcelles comportant du colza.

Les résultats complets

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations