[STAGE] FINALISATION de l’OUTIL DEXIAF d’évaluation de la durabilité des SYSTEMES AGROFORESTIERS

CONTEXTE

Les systèmes agroforestiers sont considérés comme des alternatives agricoles à fort potentiel écosystémique. Mais du fait de leur caractère à long terme et des nombreux paramètres à prendre en compte d’une part, des enjeux multiples et effets attendus d’autre part, il reste difficile pour l’agriculteur désireux d’installer une parcelle agroforestière de jauger de sa pertinence technico-économique avant sa mise en place. Le projet de R&D MOCA vise à développer avec et pour les agriculteurs, apprenants et conseillers, une démarche d’aide à la conception et à l’évaluation ex ante de systèmes agroforestiers pour s’assurer à terme de leur durabilité. La mise au point d’une démarche et en particulier d’outils d’évaluation de systèmes agroforestiers avant leur implantation, simple d’utilisation pour tout agriculteur, serait une solution prometteuse. En 2017, DEXiAF, une version consolidée de cet outil a été développée avec le logiciel DEXi1. Un travail d’évaluation et de simplification de l’arbre de décision a été effectué en 2022 pour améliorer l’outil et faciliter son utilisation par les conseillers accompagnant des démarches de conception.

MISSIONS

Le stage proposé vise à poursuivre ce travail de mise au point d’un outil d’évaluation ex ante multicritère des systèmes agroforestiers et portera sur l’aide à l’utilisation (dont remplissage des critères d’entrée) et à l’interprétation des résultats. Ce travail sera mené en partenariat avec les membres du projet MOCA.

Dans ce cadre, les missions du/ de la stagiaire seront de :

– Définir les classes des indicateurs correspondants aux critères identifiés dans l’arbre DexiAF2022. Ce travail s’appuiera sur les références disponibles dans la bibliographie et des dires d’expert. Ces données alimenteront le guide d’aide au remplissage de l’outil.
– Justifier les pondérations entre les branches et sous-branches de l’arbre. Le cas échéant, une fourchette de variations sera proposée pour les éléments qui pourront être auto-paramétrés par les utilisateurs.
– Définir des systèmes référents, à savoir des systèmes type en agroforesterie. Ce travail sera basé sur des cas d’étude et du dire d’expert (en lien avec les partenaires du projet MOCA), en mobilisant également l’enquête nationale réalisée en 2021 dans le cadre de MOCA sur les trajectoires de systèmes agroforestiers.

– Rédiger (en fonction du tps disponible) un guide d’aide à l’interprétation des résultats notamment pour rendre compte de performances en lien avec les enjeux des porteurs de projets comme les services écosystémiques.

Une aide à la lecture des résultats par sous-branches pourrait également proposée. Un comité de suivi sera constitué de partenaires du projet MOCA dont François WARLOP (GRAB) et David GRANDGIRARD (Institut Lasalle).

 

Profil recherché

  • Niveau master 1, école d’ingénieur
  • ntérêt pour l’agroforesterie et l’agroécologie
  • Capacité d’organisation et de planification et qualités d’animation
  • Autonomie et sens du relationnel pour interagir avec de nombreux partenaires
  • Capacités rédactionnelles et de synthèse de propositions
  • Connaissance éventuelle des outils d’évaluation DEXi ou MASC

Conditions spécifiques du poste

  • Durée et période souhaitée : 4 à 6 mois entre février/mars à juillet/août 2023
  • Elève ingénieur en agronomie ou agriculture, MASTER 1
  • Lieu du stage : Gotheron, 460 route de Gotheron, 26320 St Marcel-lès-Valence
  • Site web (équipe et/ou projet) : https://www6.paca.inrae.fr/ueri/
  • Rémunération : Selon la règlementation en vigueur pour 2023 (environ 600 €/mois)
  • Logement : possibilité sur place en logement collectif

Candidature

Lettre de motivation et CV à envoyer  Aude Alaphilippe (Inrae) ET Laetitia Fourrié (Grab)

Date limite pour postuler : 31/12/22

                                      Cliquez ici pour télécharger l’annonce en PDF