Biodiversité : Résultats d’expérimentations bio 2010

01 Juin 2014

Tous les résumés et les fiches complètes des résultats des expérimentations 2010 du GRAB sur l’environnement et la biodiversité fonctionnelle, en maraîchage, arboriculture et viticulture biologiques.

Maraîchage bio : Résultats d’expérimentation GRAB 2010

  • Favoriser les punaises mirides – GRAB 2010

En 2010, l’objectif a été de confirmer les résultats 2009 sur différents sites de production, et de tester différents dispositifs d’implantation de bandes florales. Les observations de cette année ont permis de vérifier que les espèces semées dans les bandes florales (souci et inule visqueuse) permettent la présence de Macrolophus à proximité des abris, dès la mi-mars. Larves comme adultes de Macrolophus sont donc actifs à cette période où les températures sont encore fraîches. Il est fort probable que cette espèce puisse hiverner sur Calendula et Dittrichia. Dicyphus est aspiré plus tard, vers la mi-mai. L’intérêt de maintenir les bandes florales plusieurs années est donc confirmé. Les populations d’hétéroptères capturées cette année sont hétérogènes d’un site à l’autre : beaucoup de Dicyphus au GRAB, ni Macrolophus ni Dicyphus chez M. Chaillan. Les quantités d’hétéroptères prédateurs capturés sont toujours supérieures dans les bandes florales que dans le témoin enherbement spontané, ce qui confirme l’intérêt de cette pratique. L’hiver froid et humide a empêché Calendula de se maintenir. Des re-semis ont pu être observés mais les adventices ont rapidement étouffé les jeunes plants. Difficile donc d’envisager un dispositif pérenne avec cette espèce, sans passer par un re-semis annuel. Dittrichia s’est très bien maintenue et a pris de l’ampleur. Sa germination est mauvaise, sa vitesse de croissance est faible la première année mais sa rusticité et son caractère vivace lui permettent de prendre le dessus sur les adventices en deuxième année, dans les parcelles les plus favorables. [L10PACA07]

>>Fiche-Résultat-Expérimentation_BiodiversitéAcariens_GRAB_2010

  • Favoriser les auxiliaires contre la mouche de la carotte – GRAB 2010

En plein champ, la mouche constitue le principal ravageur de la carotte. Les méthodes de contrôle sont basées sur l’utilisation de voiles appliqués au moment des vols des adultes. Cette technique est contraignante car ces vols ne sont pas aisés à suivre. De plus, la pose de voiles sur la végétation entraîne souvent des problèmes de pathogènes sur le feuillage (microclimat plus humide). L’objectif de cet essai (faisant partie du programme CASDAR Biodivleg) est de vérifier, dans les conditions de production, quel type d’environnement semble propice au maintien des auxiliaires contre la mouche de la carotte. A terme, les environnements considérés comme propices seront encouragés auprès des producteurs. L’essai de cette année a montré que la présence de haies n’a pas d’impact clair sur les pontes et les dégâts de mouches. A la récolte, les rendements sont équivalents, dans les zones proches de la haie et dans les zones témoins. Concernant les auxiliaires, les carabides ne semblent pas influencés par la présence de la haie tandis que les staphylins semblent favorisés par la zone témoin. Cette zone, souvent constituée d’une bordure herbacée constitue un milieu ouvert apparemment plus favorable aux staphylins que la zone de bordure. Le principal facteur affectant les variables observées est le mode de culture : les dégâts de mouche sont quasi-inexistants dans les parcelles conventionnelles traitées. En parallèle, les effectifs d’auxiliaires capturés (carabides et staphylins) sont très faibles dans les parcelles en agriculture conventionnelle. [L10PACA08]

>> Fiche-Résultat-Expérimentation_BiodiversitéCarotte – GRAB 2010

 

Arboriculture bio : Résultats d’expérimentation GRAB 2010

  • Recherche d’edspèces florales utiles à la régulation du Carpocapse – GRAB 2010

Le dispositif statistique mis en place en 2010 n’a pas permis de mettre en évidence l’intérêt de la présence de chou fourrager pour augmenter le taux de destruction des œufs de carpocapse. Toutefois, le résultat marquant de l’année est le taux de destruction moyen de 60% des œufs (40% prédation, 20% parasitisme), qui incite à continuer d’investir pour déterminer les pratiques favorables à la régulation naturelle du carpocapse.[A10PACA01]

>> Fiche-Résultat-Expérimentation_BandesFloralesCarpocapse_GRAB_2010

  • Diffusion de plantes relais chez les oléiculteurs – GRAB 2010

L’inule visqueuse a été présentée et proposée aux oléiculteurs pour sa capacité à maintenir dans le verger un parasite de la mouche. Une fiche technique a été rédigée et largement diffusée, et des graines ont également été envoyés aux producteurs en faisant la demande. Des plants en godets sont aussi proposés par deux pépiniéristes. Le suivi des inules implantées et de leur effet sur la mouche commencera en 2011. [A10PACA02]

>> Fiche-Résultat-Expérimentation_Olive_GRAB_2010

Viticulture bio : Résultats d’expérimentation GRAB 2010

  • Recherche d’espèces florales utiles à la régulation du Carpocapse – GRAB 2010

L’essai conduit à Caromb tend à mesurer l’impact agronomique et paysager d’une haie diversifié en lieu et place d’une rangée de vigne.

La concurrence occasionnée par la présence de cette haie viticole a été contrôlée en mesurant les paramètres de récolte sur des ceps de la première rangée de vigne, contiguë à la haie, et des ceps situés sur la sixième rangée de vigne. Les poids récoltés le 22 septembre sont légèrement plus faible sur la première rangée. Cette diminution de poids est due par un nombre inférieur de grappes et un poids moyen de grappe également inférieur. La richesse en sucres n’est pas différente mais on observe une acidité totale et une quantité d’azote assimilable dans le moût légèrement plus faible dans la première rangée. Ces deux derniers paramètres montrent qu’il existe bien une faible concurrence entre la haie et la vigne.[A10PACA03]

>> Fiche-Résultat-Expérimentation_Hybrides_GRAB_2010

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations Espace adhErents