Gestion du campagnol provençal en verger

23 Juin 2017

Le campagnol provençal est en recrudescence dans les vergers.

Face à la montée du risque, le GRAB et ses partenaires techniques en région ont rédigé cette courte fiche technique consacrée au campagnol provençal, qui présente les principaux éléments techniques sur sa biologie, les moyens de régulation ou de lutte.

Ceux-ci restent limités et il devient nécessaire de raisonner la lutte non plus à l’échelle parcelle mais paysagère, pour développer un cortège de prédateurs plus efficace.

En l’absence de méthode de lutte, son appétence pour les racines d’arbres fruitiers peut amener le campagnol provençal à provoquer d’importants dégâts sur jeunes vergers.

Il est donc primordial de mettre en œuvre, dès les premiers signes d’activité, un ensemble de mesures de gestion de ce ravageur, principalement sur jeune verger.

Les points clés :

  • Aire de répartition  limitée aux zones de climat méditerranéen.
  • Attaque des principales espèces fruitières, en particulier en Provence-Alpes-Côte d’Azur, le cerisier et le pommier.
  • Perte économique de l’ordre de 5 à 15% (perte d’arbres), et jusqu’à 40 % de perte de potentiel de production du verger, liée à l’affaiblissement des arbres.
  • Surveillance des parcelles : dénombrement des tumuli selon la méthode en vigueur (voir page 3).
  • Début de la lutte dès les premiers signes d’activité pour être plus efficace.
  • Périodes optimales de lutte : l’automne et le printemps, périodes de reproduction active du campagnol.
  • Combinaison de différentes pratiques de lutte nécessaire pour maintenir un faible niveau de population et de dégâts.
  • Lutte collective et sur l’ensemble d’un territoire : pour être efficace, la gestion doit s’envisager à une échelle plus vaste que celle de la parcelle ou de l’exploitation.

>> FicheTechnique Campagnol

Vous pourrez aussi retrouver des éléments complémentaires :

– sur la page créée pour une journée dédiée aux infrastructures agroécologiques contre le campagnol :

– sur un essai sur la sensibilité des porte-greffes du pommier :

   

Tags:

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations Espace adhErents