Résultats 2015: Bourdaine et rhubarbe en viticulture bio

20 Sep 2016
Dans le cadre de la recherche d’alternatives au cuivre afin de maîtriser Plasmopara viticola agent responsable du mildiou de la vigne, le GRAB a, pour l’année 2015, redéployé à l’identique un dispositif expérimental mettant en jeu des extraits de bourdaine et rhubarbe à différente doses associés ou non à du cuivre.

Des perspectives assez encourageantes…

L’action de la bourdaine et de la rhubarbe se concrétise pour contrôler le mildiou. Cependant, sous ombrière, l’essai ne reflète pas la réalité. Pour une meilleure représentation des résultats, ce genre d’essai est déjà établi dans plusieurs régions afin de préciser l’efficacité de ces produits alternatifs. Par ailleurs, une étude devrait également se faire sur les grappes, pour voir si les produits testés peuvent avoir un effet sur le développement du mildiou sur les fruits et donc sur le rendement. Cela ne peut se faire qu’en plein champs car en pots il y a absence de grappes.

La concurrence est rude car le cuivre a un rapport coût/efficacité qui explique son succès. En plus de son efficacité intrinsèque, la mise à disposition d’un produit alternatif au cuivre implique de cumuler de nombreuses qualités : coût de production, facilité d’utilisation, toxicité et éco-toxicité, contraintes réglementaires…

 

Les commentaires sont fermés.

Le Grab Nos Recherches Produire Bio L'Evaluation des produits Nos Formations Espace adhErents