maraîchage bio: Résultats d’expérimentations GRAB 2008          

  • Favoriser les punaises mirides :

En tomate sous abris, les observations réalisées en 2008 sur notre station ont montré que le contrôle réussi des acariens tétranyques et des aleurodes au GRAB peut être attribué en grande partie aux mirides (punaises prédatrices) indigènes. Ces punaises (Macrolophus, Dicyphus) ont été retrouvées en grand nombre dans le tunnel, alors qu’aucun lâcher n’avait été réalisé.

L’objectif de l’essai démarré en 2007 est donc de proposer aux maraîchers un dispositif type bande florale peu coûteux, applicable sur une exploitation maraîchère, pour contrôler aleurodes et acariens. 22 espèces végétales spontanées accueillant naturellement des mirides et leur servant de refuge en hiver ont été retenues. Dans l’idée de réduire la charge de travail des producteurs, le semis a été choisi plutôt que la plantation sur paillage.

Des parcelles pures de chaque espèce ont été semées entre les tunnels de la station expérimentale du GRAB à Avignon, dès le printemps 2007. Aucun désherbage n’a été réalisé, et l’irrigation limitée au premier mois. Les espèces sont donc placées dans des conditions assez difficiles.

Ces deux années d’essai sont satisfaisantes dans la mesure où trois espèces apparaissent avec un réel potentiel concernant d’une part la faculté d’installation et de compétition vis à vis des adventices et d’autre part la capacité à favoriser les punaises auxiliaires sans multiplier les phytophages Ces plantes les plus prometteuses sont le souci et l’inule pour Macrolophus, le Geranium pour Dicyphus.

>> Fiche-Résultat-Expérimentation-BiodiversitéFonctionnelle-GRAB-2008.