Comparaison de l’efficacité et de la sélectivité de piège englué chromatique pour la capture de l’hoplocampe du pommier (Hoplocampa testudinea)

Piéger les hoplocampes par des pièges chromatiques

Par Maxime Jacquot et Claude-Eric Parveaud

L’hoplocampe du pommier est une préoccupation majeure dans les vergers de pommiers biologiques, où elle peut causer de graves dommages à la production. En fait, les larves se développent sur les fleurs et les jeunes fruits. Alors que les pièges blancs collants sont la méthode habituelle pour surveiller et contrôler les hoplocampes, certains conseillers dans la région d’Avignon utilisent des pièges bleus. Le but de notre essai était de comparer l’efficacité des pièges bleus et des pièges blancs collants.

Sur la période de positionnement, les pièges bleus ont capturé significativement plus d’hoplocampes et moins d’auxiliaires (captures involontaires) que les pièges blancs. Les pièges bleus semblent donc être très utiles pour piéger l’Hoplocampe de la pomme tout en limitant l’impact sur les organismes utiles.

Cette action a reçu le soutien financier de la Commission Européenne dans le cadre du projet C-IPM Apitree et de l’OFB