Maraîchage Petites surfaces : étude de l’apport massif de compost de déchets verts et de l’association courge-maïs

Évaluer les systèmes de culture maraîchers sur de petites surfaces

Par Hélène VÉDIE – Abderraouf SASSI – Renaud BRIAS

En 2020, nous avons évalué l’intérêt d’un paillage organique de compost de déchets verts, en couche de surface de 6 cm d’épaisseur, sur une culture de courges butternut, en plein champ. Nous avons également évalué l’intérêt de l’association de la courge avec le maïs doux. L’effet d’un précédent luzerne de 3 ans a été mesuré en comparaison à un témoin sol nu, en sous facteur de l’essai.
Le compost a permis de réduire l’utilisation d’eau par rapport au témoin sol nu, et assuré la maîtrise quasi totale des adventices, sans impact sur le rendement. L’association avec le maïs s’est en revanche avérée compétitive, avec une réduction du rendement de la courge de 34%. Le précédent luzerne a eu un effet net de limitation des adventices et d’augmentation de la disponibilité de l’azote, sans que cela ne se traduise par un gain de rendement.
L’essai sera reconduit en 2021 de façon à évaluer l’impact de ces pratiques sur 2 années consécutives.

Cette action a reçu le soutien financier du CASDAR et de la Région PACA