Elaborer les systèmes agricoles de demain – Projet Durette

29 avr 2011

Dans le cadre de son plan stratégique GRAB 2020, plusieurs idées de projet de recherche ont émergé pour répondre à l’objectif d’élaborer les systèmes agricoles de demain. Le projet dit « Durette », car situé sur ce lieu-dit dans la ceinture verte d’Avignon, s’inscrit dans cette démarche. En cours d’élaboration, il réunit de nombreux partenaires aux compétences complémentaires.

L’agriculture est dans un contexte de remise en question des pratiques et des systèmes agricoles face aux dégradations socio-économiques et environnementales. L’élaboration de systèmes agricoles innovants doit répondre de façon prospective à une meilleure gestion des sols, des eaux, des paysages, de l’énergie mais aussi à la préservation des savoir-faire en intégrant les avancées agronomiques et la situation socio-économique des agriculteurs.

L’objectif du projet est d’expérimenter un système agricole agroécologique et méditerranéen complet répondant à ces nouveaux défis environnementaux et socio-économiques, tout en valorisant la zone périurbaine avignonnaise.

La problématique scientifique à laquelle le système doit répondre est :

Comment la biodiversité peut être le moteur
d’un système agricole méditerranéen résilient

Ce système de production reposera principalement sur les piliers de l’agriculture méditerranéenne à savoir l’arboriculture, le maraîchage, et la viticulture (raisin de table).

Le projet se matérialisera au travers de quatre pôles d’activité étroitement lié.

  • Le système agricole agroécologique et méditerranéen sera un terrain de recherche expérimentale pour les partenaires scientifiques souhaitant valider des hypothèses de travail sur les cultures en place et leurs diverses associations à l’échelle de l’ensemble du système. La question de l’organisation du travail pour gérer la biodiversité sera cruciale.
  • La production en agriculture biologique associera l’arboriculture, le maraîchage, la viticulture et le petit élevage, de façon innovante sur les principes de l’agroforesterie, pour développer les services écosystémiques rendus par chacun des systèmes. Pour être probant, la rentabilité économique restera un facteur prépondérant dans les choix techniques.
  • Dans le souci d’accompagner les producteurs dans la mise en place ou la conversion de leur exploitation, la ferme agroécologique méditerranéenne sera un terrain de formation pour les producteurs, au travers de la création d’une pépinière d’entreprises agricoles, mais aussi pour les étudiants.
  • Enfin, pour présenter les techniques d’innovation agroécologique et les résultats de recherches, le site aura des activités démonstratives pour diffuser les innovations aux agriculteurs, aux scientifiques et au public du secteur.

Ce projet poursuit plusieurs objectifs ambitieux : dans le souci d’être réaliste, il se veut progressif en intégrant graduellement les nouvelles activités.

En savoir plus :
>> projet-Durette_UneFermeAgroecologique Octobre 2013

Laisser un commentaire

*