Résultats 2021 : des variétés d’abricotiers et de pêchers adaptées à l’AB en Rhône – Alpes

Présentation

Le projet EVALAB porte sur la production de références techniques sur les variétés d’abricotier et de pêcher conduites en agriculture biologique et adaptées aux conditions de production en Rhône-Alpes . Durant les 3 années d’essai, c’est un total de 42 variétés qui ont été évaluées par le Grab et la SEFRA, en station expérimentale ou chez les producteurs.

Années : 2019 – 2021

Thématiques : Matériel végétal

Productions : Arboriculture


Contexte

Malgré une forte demande des consommateurs, une valorisation économique intéressante et un potentiel pédoclimatique régional très favorable, la production d’abricot et de pêche biologique en AURA est très limitée. Les arboriculteurs qui conduisent leurs vergers d’abricotiers et de pêchers en agriculture biologique sont confrontés à une prise de risque très élevée car la plupart des variétés plantées sont très sensibles aux bioagresseurs. Les références techniques concernant les variétés adaptées à des systèmes biologiques et au contexte pédoclimatique rhônalpin sont très peu nombreuses.

Objectifs

La finalité du projet EVALAB est de favoriser un développement de la production d’abricots et de pêchers biologiques en Auvergne-Rhône-Alpes, en mettant à disposition des arboriculteurs rhônalpins des références techniques régionales sur les variétés d’abricotier et de pêcher adaptées à leurs conditions pédoclimatiques, nécessaires aux arboriculteurs biologiques, et utiles aux arboriculteurs conventionnels souhaitant limiter leur dépendance aux intrants phytosanitaires.

Les questions techniques traitées via ce projet portaient sur (1) l’évaluation du comportement agronomique et l’adaptation au changement climatique et (2) l’évaluation de la sensibilité variétale aux bio-agresseurs et aux risques émergents.

Dispositifs expérimentaux

Le projet EVALAB s’est appuyé sur quatre parcelles expérimentales conduites en agriculture biologique :

Abricotiers

  • Domaine de Gotheron, Saint-Marcel-lès-Valence, 14 variétés
  • SEFRA, Etoile-sur-Rhône, 9 variétés

Pêchers

  • SEFRA, Etoile-sur-Rhône, 10 variétés
  • Verger commercial, Loriol-sur-Drôme, 9 variétés

Résultats

L’évaluation de 42 variétés d’abricotiers et de pêchers a permis d’identifier leurs points forts et leurs points faibles. Le bon comportement de certaines variétés a permis de commencer la création d’un calendrier de variétés à conseiller en production AB en Rhône-Alpes (cf. poster)

Par ailleurs, le projet a permis d’identifier les variétés à déconseiller en agriculture biologique : variétés très sensibles au monilia (Lady Cot, Samouraï), très sensibles à la cloque (Orine, Sweetregal, Sweetreine, Crispsun), qualité des fruits médiocres (04C092, 04C083, 04C096). Le projet a permis de caractériser les variétés et soulever des points de vigilance : forte sensibilité à la rouille (Muscat), besoin en froid pas toujours satisfait en AURA (Mia cov), forte variabilité de la qualité gustative (Précoce de Millet), bonne qualité gustative mais faible productivité des pêches sanguines (Sanguine Durieux) …

Le projet a également permis de caractériser la phénologie, qui est une variable utile à connaitre dans un contexte de changement climatique (gel printanier), par exemple. Le jeu de données des trois années démontre l’intérêt de cumuler des années d’observation car la variabilité des dégâts en fonction des variétés dépend étroitement des conditions de contamination naturelle, et elle a été particulièrement marquée par les aléas climatiques au cours de ces trois années (dégâts de grêle, de neige et de gel). Les données agronomiques collectées, comme les rendements par exemple, ont donc été impactées par ces évènements (perte par le gel, charpentières cassées). La représentation des rendements cumulés donne tout de même une image du comportement des différentes variétés dans ces conditions.

Ces résultats ont été diffusés lors de visites, commissions professionnelles, journées techniques et formations, et bénéficiés à la formation d’étudiants. Au total, plus de 600 participants ont participé aux évènements réalisés en présentiel au cours des trois années du projet.

Plus d’information avec ces liens

Comptes-rendus annuels du Grab

>> Essai Abricot 2021

>> Essai Pêche 2021

>> Essai Abricot 2020

>> Essai Pêche 2020

>> Essai Abricot 2019

>> Essai Pêche 2019

Comptes-rendus d’essais annuels de la SEFRA

>> Essais Abricots

>> Essais Pêches

Cahier de protocoles

>>Cahier de protocole

Synthèse de résultats

> Poster Tech & Bio 2021

Partenaires

Ce projet a été réalisé par le Grab et la SEFRA, avec l’appui de l’INRAE (Unité expérimentale de Gotheron) et du GAEC Biotiful.

Financeurs

Cette action a reçu le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes grâce au programme PEPIT (projet EVALAB 2019-2021)